Blanchiment des dents : quelles solutions ?

Le sourire est une expression propre à l’être humain. Même si certains animaux laissent penser qu’ils sourissent de temps en temps, en réalité, il ne s’agit pas d’un véritable sourire comme on l’entend pour l’être humain.

Chez nous, le sourire est le plus souvent un signe de sympathie. Sourire joue également un rôle dans la sociabilisation, puisqu’il permet généralement d’exprimer sa satisfaction.

Il existe différentes formes de sourires, et notamment certains sourires qui révèlent plus ou moins la dentition. À ce titre, la qualité de la dentition peut avoir un impact sur la réception du sourire par notre entourage. Si nous avons une belle dentition composée de dents propres et blanches, le sourire en sera d’autant plus agréable. À l’inverse, une dentition de mauvaise qualité, jaunie, voire noircie, peut inverser l’effet du sourire chez notre entourage et ainsi déboucher sur une forme de dégoût.

Dans certains cas, le blanchiment des dents n’est donc pas uniquement une simple question esthétique, mais peut réellement redonner confiance à des personnes qui n’osaient plus sourire en société.

Néanmoins, aujourd’hui le blanchiment des dents suit un effet de mode parfois excessif résultant sur un marché lucratif ou de nombreuses solutions se côtoient pour avoir des dents bien blanches. Ce guide vous propose de faire le point sur le blanchiment des dents, les différentes techniques possibles et leurs effets.

Pourquoi les dents jaunissent-elles ?

Le jaunissement des dents peut résulter de différentes causes. Il faut savoir que le jaunissement peut concerner l’émail, mais aussi la dentine. L’émail est la partie externe de la couronne de la dent, celle que nous voyons. La dentine est la partie majoritaire de la dent. Elle est recouverte par l’émail au niveau de la couronne, et par du cément au niveau de la racine dentaire.

De base la dentine a une teinte plus ou moins jaunâtre et translucide. L’émail possède quant à lui une teinte qui varie du blanc au jaune et il est semi-translucide. La couleur des dents dépend donc à la fois de l’émail et de la dentine et elle varie naturellement selon les individus. Ainsi, certaines personnes ont d’origine des dents plus blanches, tandis que certains individus auront de base des dents plus jaunes.

En plus de la teinte naturelle de la dent, différents facteurs peuvent la jaunir. Distinguons les causes externes des causes internes.

Les causes externes

  • L’alimentation : certains aliments ont tendance à colorer l’émail des dents. Il s’agit principalement d’aliments contenant des colorants naturels : vin, café, thé, fruits rouges, certains sodas, sucreries.
  •  Le tabac : le goudron et la nicotine présents dans le tabac colorent les dents sous forme de taches jaunes et noires. Le pire, c’est qu’il agit à la fois sur la dentine et sur l’émail.
  • Une mauvaise hygiène dentaire : les dépôts s’accumulent sur les dents formant ce qu’on appelle la plaque dentaire qui va alors être colorée par les aliments. À terme, cette plaque dentaire se transforme en tartre. Une mauvaise hygiène dentaire est également favorable aux taches générées par le tabac et l’alimentation.
  • Certains médicaments : il s’agit notamment de certains antibiotiques.
  • L’excès de fluor : fluorose dentaire.

Les causes internes

  • La couleur naturelle de la dentine et de l’émail : nous ne sommes pas tous égaux à ce niveau.
  • Facteurs génétiques héréditaires.
  • L’âge : sclérotisation de la dentine et émail qui contient moins d’eau, qui est moins soluble dans l’acide, et moins perméable aux fluides.

Comment avoir les dents blanches : toutes les solutions

1- L’hygiène bucco-dentaire :

Pour maintenir des dents blanches, commencez par maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire. Celle-ci passe bien évidement par un brossage des dents au moins 2 fois par jour, après le petit-déjeuner et avant de se coucher, et de préférence 3 fois par jour en incluant un brossage après le déjeuner. Le brossage des dents doit être réalisé soigneusement, du haut vers le bas en partant de la gencive, et sur le dessus des dents. Le choix de la brosse à dents et du dentifrice compte également dans la qualité du brossage.

2- Blanchiment à la maison :

Désormais on peut réaliser soi-même le blanchiment des dents. Certes le résultat est moins performant que dans des instituts spécialisés, mais le prix est également beaucoup plus abordable. Il prend la forme d’un kit de blanchiment comprenant généralement des gouttières, un gel, des bandes autocollantes et différents autres accessoires pour blanchir les dents.

Nous vous recommandons le kit blanchiment WhiteCare BOX. Très complet il contient une gouttière universelle, trois seringues scellées de gel blanchissant 10 ml, un spray nettoyant de 17ml, dix lingettes purifiantes, une mini lampe accélératrice de traitement 5 leds booster, une 1 seringue de gel reminéralisant 3ml, un nuancier papier. Ce kit est vendu aux alentours de 50.

3- Blanchiment chez un spécialiste :

Vous avez le choix entre plusieurs solutions :

Chez un dentiste : blanchiment au fauteuil (intégralement réalisé dans le cabinet du dentiste) ou blanchiment ambulatoire (une première partie réalisée en cabinet, puis utilisation d’une gouttière avec du gel de peroxyde d’hydrogène)

Dans un bar à sourire : le peroxyde d’hydrogène utilisé ne peut pas dépasser 0,1%, car seuls les chirurgiens-dentistes ont droit d’utiliser un taux supérieur.

Principales astuces de grand-mère

Il existe aussi quelques remèdes maison pour blanchir les dents. Les résultats sont moins performants qu’un blanchiment réalisé par un professionnel lorsqu'il est obtenu grâce à un kit de blanchiment. Cependant, l’intérêt des remèdes maison, c’est que vous allez pouvoir les réitérer régulièrement et ainsi maintenir plus efficacement vos dents blanches.

Parmi ces différentes recettes de grand-mère, la plus efficace est sûrement le bicarbonate de soude. Saupoudré sur la brosse à dents, avec ou sans dentifrice, le bicarbonate s’attaque aux dépôts de la plaque dentaire et favorise le blanchiment des dents. Par contre, il est recommandé de ne pas utiliser de bicarbonate de soude plus de 2 fois par semaine, car sinon il risque d’attaquer l’émail.

Le citron agit lui aussi efficacement sur la plaque dentaire et contre le jaunissement des dents. Cependant, le citron étant très acide, il est nocif pour l’émail lorsqu’il est utilisé trop régulièrement (une fois par semaine maximum). Il suffit de presser un demi-citron dans un bol et de tremper la brosse à dents dedans.

Le charbon actif est aussi un produit permettant de blanchir les dents. Toutefois, il n’est pas toujours aussi efficace qu’on le présente parfois. De plus, il ne faut pas non plus en abuser, car lui aussi s’attaque à l’émail.

Notre avis : les techniques les plus efficaces


Selon nous, si vous désirez blanchir vos dents très efficacement et pour une période assez longue, la seule solution est de passer par un chirurgien-dentiste. Lui seul peut utiliser un taux de peroxyde d’hydrogène supérieur à 0,1%. De plus, il dispose d’outils (laser, lampe…) et d’un savoir-faire qui garantisse un blanchiment efficace et sûr.

À l’inverse, nous déconseillons les bars à sourire. Le résultat est bien présent, mais il est souvent de courte durée alors que la prestation est relativement onéreuse. Mieux vaut opter pour un kit blancheur à utiliser chez vous. Il faut savoir que le bar à sourire est limité à un taux de 0,1% de peroxyde d’hydrogène, soit la même limite que pour les kits de blanchiment.

Enfin, parmi les recettes de grand-mère, nous conseillons un brossage des dents au bicarbonate de soude une à deux fois par semaine. Cette astuce permet de conserve des dents plus propres, et de ralentir le processus de jaunissement des dents.

Y a-t-il un danger à vouloir se blanchir les dents ?

Il n’existe pas vraiment de danger lié au blanchiment des dents. Néanmoins, comme nous l’avons vu, il faut être vigilant et ne pas utiliser excessivement certains produits. Dans les remèdes maison, le bicarbonate de soude, le citron et le charbon sont nocifs pour l’émail lorsqu’ils sont consommés avec excès.

Concernant les produits utilisés par les spécialistes ou disponibles dans les kits de blanchiment, il s’agit souvent de produits contenant du peroxyde d’hydrogène. Il faut savoir qu’en France, la loi interdit d’utiliser un produit contenant plus de 6% de peroxyde d’hydrogène. De plus, les produits contenant entre 0,1% et 6% sont uniquement réservés aux chirurgiens-dentistes.

Les bars à sourires sont souvent soumis à controverse suite à la fermeture de certains établissements qui utilisaient des produits à base de peroxyde d’hydrogène originaires des États-Unis ou de Chine et n’étant pas conformes à la réglementation française.

Il faut également savoir qu’en trop grande quantité, le peroxyde d’hydrogène est mauvais pour la santé. Il est recommandé de l’utiliser uniquement pour les cas de dentitions jaunes vraiment gênants, et en passant chez un dentiste, car il est le plus apte à déterminer quelle méthode convient le mieux et si un blanchiment est réellement nécessaire.

3 mythes sur les dents blanches

Revenons sur trois mythes qui entourent les dents blanches.

1

On entend parfois dire que tous les aliments jaunissent les dents, ce qui est faux. En effet, comme nous l’avons souligné ci-dessus, seuls certains aliments ont tendance à jaunir les dents. Il s’agit avant tout d’aliments contenant des colorants naturels, et plus particulièrement des boissons comme le café, le Coca-Cola et ses dérivés, le thé et le vin. Les fruits rouges peuvent également entrainer un jaunissement des dents, tout comme les friandises sucrées. Cependant, si vous procédez à un brossage des dents minutieux et 3 fois par jour, vous allez prévenir ce jaunissement.

2

De même, on croit souvent que les dents jaunes résultent forcément d’un mauvais brossage des dents. Une personne ayant les dents jaunes et alors synonyme d’une personne ayant une mauvaise hygiène dentaire. Pourtant, ce n’est pas forcément vrai. Bien sûr, une mauvaise hygiène dentaire favorise le jaunissement, mais à l’inverse, une très bonne hygiène dentaire ne garantit pas des dents bien blanches. En effet, de base les dents peuvent avoir une couleur jaune à cause de la teinte naturelle de la dentine et de l’émail. De plus, le jaunissement peut être causé par certains dicaments, des causes génétiques ou l’effet de l’âge, c’est-à-dire des facteurs qui n’ont aucun rapport avec l’hygiène bucco-dentaire.

3

Parmi les solutions de blanchiment des dents, le laser et la lampe sont parfois présentés comme permettant de blanchir les dents de façon permanente. Ce n’est pas vrai, les effets sont certes plus longs que la plupart des autres solutions, mais après plusieurs mois les dents recommenceront à jaunir si les causes ne sont pas traitées (lorsque c’est possible).