Le charbon végétal pour se blanchir les dents

Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire est primordial. Chaque jour, il est recommandé de se brosser les dents au moins deux fois : après le petit déjeuner et avant d’aller se coucher. En réalité, il convient de se laver les dents trois fois par jour en ajoutant un brossage après le déjeuner. Cependant, nous sommes nombreux à manger à l’extérieur le midi, et il n’est pas toujours évident d’emmener avec soi une petite trousse de toilette. Dans ce cas, vous pouvez utiliser de la gomme à mâcher favorisant le nettoyage des dents.

Malgré une bonne hygiène bucco-dentaire, les dents peuvent jaunir, puisque plusieurs causes peuvent favoriser le jaunissement.

Aussi, il existe des solutions pour blanchir les dents. La plus onéreuse, mais la plus efficace, est le blanchiment des dents par un dentiste. Sinon, vous pouvez vous rendre dans un bar à sourire, mais le prix est relativement élevé comparé au résultat obtenu. Dans, ce cas, le meilleur choix est de faire le blanchiment à la maison. Vous pouvez acheter un kit de blanchiment, mais celui-ci n’empêchera pas par la suite les dents de jaunir.

Une action régulière est donc plus appropriée. À ce titre, le charbon végétal est souvent présenté comme un produit efficace contre le jaunissement. Que vaut-il réellement ? À quelle fréquence faut-il l’utiliser ? Découvrons ensemble les réponses à ces questions.

Le charbon végétal, c’est quoi ?

Parfois appelé charbon actif, le charbon végétal résulte de la calcination d’une matière végétale riche en carbone. Il peut s’agir de bois, de coques de noix de coco, de noyaux d’olives, etc. Une fois la matière carbonisée, les goudrons sont éliminés soit par une action physique (combustion avec courant d’air et vapeur d’eau), soit par une action chimique (acide phosphorique).

Le charbon végétal prend la forme d’une poudre noire plus ou moins fine selon les produits, ou d’une pâte. Il est utilisé dans différents domaines comme la chimie, l’industrie, la médecine, l’agroalimentaire, ou comme procédé de filtration. On le retrouve également pour un usage domestique et depuis quelques années, le charbon est présenté comme étant utile pour l’hygiène bucco-dentaire et plus précisément pour le blanchiment des dents.

Efficacité du charbon pour se blanchir les dents


Premièrement, sachez qu’il n’existe pas d’étude scientifique prouvant l’efficacité du charbon végétal pour blanchir les dents. Mais il n’existe pas non plus d’étude affirmant qu’il n’a aucun effet. Le charbon végétal fait partie de ces produits qu’on peut regrouper dans la catégorie « remèdes maison » ou « astuces de grand-mère ».

Le charbon végétal semble réellement efficace pour blanchir les dents. Toutefois, cela dépend à quel point vos dents sont jaunies et du résultat que vous désirez obtenir. Autrement dit, ne vous attendez pas à un blanchiment aussi efficace que celui obtenu chez un dentiste grâce à un laser, à une lampe ou au peroxyde d’hydrogène.

Le charbon végétal doit davantage être vu comme une solution servant à ralentir le jaunissement et à la prévenir. Il ne s’utilise pas lorsque les dents sont déjà bien jaunes, mais plutôt pour éviter qu’elles jaunissent.

Cependant, soyez vigilant, car le charbon a un pouvoir abrasif très puissant et utilisé avec excès il détériore l’émail des dents. Rappelons qu’un émail abîmé ne se reforme pas. Il est vivement recommandé de ne pas utiliser le charbon végétal plus d’une fois par semaine, et certains conseillent même de ne pas l’utiliser plus d’une fois par mois et de privilégier une poudre très fine.

Pour résumer, le charbon végétal est un produit qui fait débat et beaucoup de dentistes appellent à la prudence. Parlez-en à votre dentiste avant d’envisager l’utilisation du charbon végétal pour blanchir vos dents.

Comment utiliser le charbon pour les dents

Comme nous l’avons vu, le charbon végétal existe sous deux formes : en poudre ou en pâte.

Dans le cas de la poudre, il suffit d’en appliquer un peu sur la brosse à dents préalablement humidifiée, puis de vous brosser les dents comme à l’habitude, sans ajouter de dentifrice.

Sous forme de pâte, le charbon végétal s’étale sur la brosse à dents comme n’importe quel dentifrice.

Veillez à bien respecter les quantités prescrites par le produit, et à ne pas en utiliser plus d’une fois par semaine.

Se brosser les dents avec du charbon végétal est-il sans danger ?

Vous aurez compris que l’utilisation du charbon végétal n’est pas recommandée par tout le monde. Si certains affirment qu’en petite quantité il ne présente pas de danger et permet de blanchir les dents, d’autres le trouvent trop abrasif pour l’émail et surtout inefficace pour le blanchiment des dents.

S’il est prouvé qu’une utilisation trop fréquente détériore l’émail, pour la santé, le charbon végétal ne semble pas présenter de danger, à condition bien sûr, de ne pas en consommer avec excès.


Où trouver du charbon végétal pour les dents ?

Le charbon végétal peut se trouver dans certaines grandes surfaces. Cependant, internet est l’endroit où vous pouvez réellement profiter d’un plus grand choix de produits. Vous en trouvez sur la plupart des plateformes d’e-commerce.

Le site Amazon est sûrement celui qui propose l’un des plus grands choix de charbons actifs, dont le charbon végétal LDREAMAM à base de coque de noix de coco et disponible sous la forme d’un flacon (16) contenant 50g de poudre fine de charbon végétal.

Notre recommandation :

Préparer son propre dentifrice au charbon végétal

Voici une recette pour préparer votre propre dentifrice à base de charbon végétal.

Vous avez besoin de : 5g de charbon végétal, 30g d’huile de coco et 5g d’argile blanche.

Commencez par faire fondre l’huile de coco au bain-marie. Puis, ajoutez le charbon végétal et l’argile blanche tout en remuant le mélange jusqu’à obtenir une pâte homogène. Vous pouvez alors verser la pâte dans un récipient adapté, propre et stérilisé.