Que faire contre une carie dentaire ?

Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire est primordial pour éviter la prolifération de bactéries. Ces dernières peuvent être à l’origine de diverses infections et notamment de caries.

En France, environ 40% des adultes ont au moins une carie à soigner, mais cette maladie de la dent touche plus particulièrement les enfants puisque près de 50% des 12-15 ans ont déjà eu une carie.

Pour autant, il ne faut pas voir la carie comme quelque chose de banal. Au contraire, il s’agit d’une maladie infectieuse qui, si elle n’est pas traitée à temps, peut prendre des proportions très douloureuses et néfastes pour la dent touchée.

Soigner une carie est donc indispensable, et mieux vaut s’y prendre le plus tôt possible, car plus on attend, et plus la carie se propage en profondeur à l’intérieur de la dent, multipliant la douleur et rendant le soin également plus long et douloureux. 

Pour soigner une carie, il faut se rendre chez le dentiste. Mais la lutte contre les caries passe aussi par la prévention avec divers gestes du quotidien qui réduisent considérablement le risque d’attraper des caries. Découvrons tout cela à travers le guide suivant.

Qu'est-ce qu'une carie ? Comment la reconnaitre ?

Une carie est une infection de la dent. Il s’agit d’une maladie chronique ce qui signifie qu’elle se développe dans le temps et la personne touchée ne s’en rend pas compte immédiatement.

Dans un premier temps, la carie débute par la destruction de l’émail. Rappelons que l’émail est la couche extérieure de la dent, c’est-à-dire sa barrière de protectrice contre les éléments extérieurs. À ce moment, la douleur est souvent inexistante.

Par la suite, si aucune intervention n’est effectuée, la carie continue de se développer et une fois qu’elle a creusé toute l’épaisseur de l’émail, elle atteint la dentine. Cette couche est moins dure que l’émail et la carie va s’y propager plus rapidement. À ce stade, on ressent une douleur lorsqu’on mange quelque chose de froid, de chaud, d’acide ou de sucré. Cette douleur doit nous alerter et nous inciter à prendre rendez-vous chez le dentiste.

Si rien n’est fait, les bactéries continuent de proliférer et la carie creuse toujours plus profondément au sein de la dent. Elle atteint alors la pulpe dentaire ce qui se traduit par une douleur très aigüe, on parle alors de rage de dents. À ce moment, l’intervention d’un dentiste est vraiment urgente.

En effet, si rien n’est fait, la carie va continuer de se développer et infecter la totalité de la pulpe. L’infection va ensuite s’étendre au nerf et aux tissus environnants. La douleur est alors intense et un abcès dentaire se forme.

Une nécrose des tissus se développe et les bactéries vont continuer leur chemin par les voies sanguines et infecter d’autres éléments de l’organisme (articulations, cœur, yeux…).

Sachez que tant que la carie n’est pas soignée elle continue son développement.

On peut reconnaître une carie lorsqu’on observe nos dents et qu’on y découvre un petit trou noir, marron ou blanc. Toutefois, il ne s’agit pas forcément d’une carie. De plus, les caries ne sont pas toujours visibles.

La douleur est également un signe si elle revient régulièrement lorsque vous mangez des aliments sucrés, froids, chauds. Dans tous les cas, seule une visite chez un dentiste vous permettra de confirmer la présence ou non de caries.

Les principales causes de caries dentaires

Il faut savoir que notre bouche contient des milliers de bactéries. Ce sont certaines de ces bactéries qui peuvent infecter les dents. Toutefois, l’émail des dents sert justement de bouclier contre les bactéries. Seulement, cet émail peut être détérioré.

En premier lieu, on sait depuis longtemps que le sucre est l’une des principales causes de formation des caries. Il présente un risque plus élevé lorsqu’il est consommé en dehors des repas, puisqu’au moment des repas, l’eau, la salive et d’autres aliments peuvent contrer ses effets. La consommation régulière de sodas est notamment pointée du doigt, tout comme le grignotage de sucreries.

Cependant, le sucre n’est pas l’unique responsable. Les aliments acides ont aussi tendance à attaquer l’émail. Par exemple, utiliser du jus de citron pour blanchir les dents est un mauvais réflexe, car il fragilise l’émail.

On pense également au tabac, à l’alcool et à certains dicaments qui assèchent la bouche, alors que la salive joue un rôle essentiel dans la protection des dents et la lutte contre les bactéries.

Il semblerait que dans certains cas un facteur génétique pourrait jouer un rôle dans l’apparition de caries. Toutefois, la première cause reste une mauvaise alimentation, et surtout une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Rappelons une nouvelle fois l’importance du brossage de dents trois fois par jour et si possible environ 30 minutes après chaque repas. De même, pensez à boire régulièrement de l’eau pendant le repas, mais aussi en dehors des repas. L’eau est non seulement vitale, mais elle assure un nettoyage de la bouche.

Enfin, évitez certaines mauvaises habitudes, comme d’utiliser vos dents pour couper ou arracher certains éléments, car vous risquez d’abîmer l’émail, voire de casser la dent. Les bactéries vont alors plus facilement se développer à l’intérieur.

Comment soigner une carie ?

Pour soigner une carie, l’unique solution consiste à se rendre chez un dentiste. En effet, une carie débute par une détérioration de l’émail de la dent. Il faut savoir que l’émail est le matériau le plus dur de notre corps et que lorsqu’il est abîmé il ne se régénère pas.

Autrement dit, il faut passer par un dentiste afin de désinfecter la dent, mais aussi pour combler le trou présent au niveau de l’émail à l’aide d’un matériau biocompatible.

Selon l’avancée de la carie, le dentiste va d’abord éliminer la zone contaminée à l’aide de ses instruments (fraise, ultra-sons…). L’étape suivante consiste à nettoyer la cavité, puis à reboucher le trou à l’aide d’un amalgame biocompatible. Cependant, si la carie atteint la pulpe et s’est transformée en rage de dents, le dentiste doit dévitaliser la pulpe, puis il posera une couronne par-dessus la dent.

Le dentifrice a-t-il vraiment un rôle dans la prévention des caries ?

Comme nous venons de le souligner, l’hygiène bucco-dentaire est primordiale pour éviter l’apparition de caries. Cette hygiène bucco-dentaire passe principalement par le brossage des dents.

À ce titre le dentifrice n’est pas qu’un simple produit permettant de rafraichir l’haleine. Il est véritablement utile pour lutter contre la prolifération de bactéries et pour nettoyer les dents. Le dentifrice est donc réellement indispensable pour prévenir les caries.

Plus précisément, ce sont les dentifrices à base de fluor qui sont les plus efficaces pour prévenir les caries.

Le dentifrice Nexera est à base de fluor et de clous de girofles, ces derniers étant efficaces pour maintenir une haleine fraiche, mais aussi comme antibactériens naturels.

Le dentifrice Nexera se révèle donc efficace pour prévenir les caries à condition de se brosser les dents trois fois par jour et de façon minutieuse.

Soigner une carie naturellement (sans dentiste) : c'est possible ?

Vous l’aurez compris, soigner naturellement une carie est impossible. Méfiez-vous des sites et des personnes qui affirment le contraire. Au mieux, on peut éventuellement stopper l’infection, mais la dent restera creusée, car l’émail ne se reforme pas. Si le trou n’est pas rebouché, d’autres infections surviendront.

Par contre, on peut prévenir le risque de caries, principalement en maintenant une bonne hygiène bucco-dentaire et en veillant à ne pas grignoter entre les repas, à ne pas manger trop d’aliments sucrés et acides, et en réduisant sa consommation d’alcool et de tabac.

L’utilisation d’un fil dentaire et des bains de bouche fréquents sont aussi des façons d’améliorer l’hygiène bucco-dentaire. Nous conseillons d’utiliser une brosse à dents souple qu’il faut changer environ tous les mois, lorsque les poils sont courbés.

Les autres conseils pour prévenir l'apparition de caries

En plus d’une mauvaise l’hygiène bucco-dentaire, nous avons vu que l’alimentation était la principale cause de caries. Aussi, en améliorant notre alimentation, nous réduisons logiquement le risque d’apparition de caries.

Plus précisément, nous recommandons de réduire au maximum la consommation de sucre et notamment entre les repas, et plus largement de stopper le grignotage entre les repas. Réduisez aussi la consommation d’aliments acides.

De même, le tabac et l’alcool sont aussi des facteurs favorisant les caries. Il est conseillé de réduire, voire de stopper leur consommation.

Pensez aussi à vous hydrater régulièrement, même quand vous n’avez pas soif. L’eau permet de maintenir un bon niveau de salive et de nettoyer la bouche.

Enfin, en plus du brossage de dents, l’hygiène bucco-dentaire peut être accompagnée de bains de bouche en utilisant de préférence un produit à base d’antiseptiques. Le fil dentaire permet quant à lui de nettoyer entre les dents.

Hygiène bucco-dentaire : chassez les idées reçues

Quelques idées reçues persistent au niveau de l’hygiène bucco-dentaire :

  • Il faut privilégier les brosses à dents à poils durs : au contraire, il est souvent recommandé de choisir des brosses à dents à poils souples, car elles sont moins agressives pour les gencives.
  • Plus on brosse rapidement, mieux c’est : là aussi c’est faux, car on risque également d’abimer la gencive. Il vaut mieux brosser délicatement, mais plus longtemps.
  • Les caries sont causées par les bonbons : oui et non, c’est-à-dire que les bonbons ne sont pas l’unique cause. Plus largement, le sucre est la première cause de carie. Du sucre on en retrouve dans de nombreux aliments et pas uniquement les bonbons. Et il faut préciser qu’avoir des caries n’est pas quelque chose de normal, car tout le monde n’en a pas.
  • Utiliser du citron pour blanchir les dents : certes l’acidité du citron permet de lutter contre les traces sur les dents, mais elle attaque également l’émail des dents, autrement dit la couche protectrice des dents. Il est donc déconseillé d’utiliser du citron pour blanchir les dents, ou alors très occasionnellement. Préférez le bicarbonate de soude, mais sans en abuser non plus, car lui aussi a tendance à attaquer l’émail.