Que faire contre les dents jaunes ?

Le sourire est très important socialement. Lorsqu’on sourit, on souligne notre sympathie et notre bonne humeur. S’il existe plusieurs formes différentes de sourires, le plus souvent il dévoile notre dentition. Quand celle-ci est bien blanche, le sourire est d’autant plus agréable.

Par contre, une dentition jaunie rend le sourire nettement moins séduisant pour notre entourage....

Plus largement avoir des dents jaunes peut se révéler gênant dans la vie courante. Cela renvoie souvent l’image d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire et d’un individu qui ne sait pas prendre soin de lui, bien qu’en réalité l’hygiène bucco-dentaire doit être distinguée de l’hygiène corporelle.

Au final, lorsqu’on a les dents jaunes il arrive souvent qu’on se mette à complexer et à perdre confiance en soi, rendant la sociabilité plus compliquée.

La cause des dents jaunes n’est pas toujours la même et c’est notamment ce que nous allons découvrir à travers ce guide sur les dents jaunes. Nous revenons également sur les différents traitements et remèdes permettant de retrouver une dentition blanche.

Quelles sont les causes des dents jaunes ?

On distingue deux types de causes responsables des dents jaunes : les causes internes et les causes externes.

Les causes internes

Dans ce cas, la coloration jaunâtre de la dent vient de son intérieur et plus précisément de la dentine. Rappelons que la dent est divisée en trois couches :

  • La pulpe : couche interne de la dent
  • La dentine : recouvre la pulpe
  • L’émail : couche externe protégeant la dent

L’émail est constitué à plus de 90% de matière minérale. Sa couleur varie naturellement du jaune clair au gris clair, mais l’émail est semi-translucide, laissant apparaître la couleur de la dentine.


Avec le temps l’émail s’use et s’affine, le rendant de plus en plus translucide. La couleur de la dentine ressort donc davantage. Naturellement, la dentine possède une teinte jaunâtre et c’est cette teinte qui donne la couleur jaune des dents lorsque l’origine est interne.


En plus du vieillissement de la dent, d’autres facteurs peuvent colorer l’intérieur de la dent, mais ils sont très rares : origine pathologique (porphyrie congénitale…), certains traitements médicamenteux (tétracycline…).

Les causes externes

Dans la plupart des cas les dents jaunes viennent de causes externes. À ce moment, c’est l’émail de la dent qui jaunit et non la dentine. Ces causes externes peuvent être diverses :

  • Alimentation : café, thé et autres aliments qui tachent les dents
  • Tabac
  • Certains médicaments

Ces causes sont souvent associées à une hygiène bucco-dentaire insuffisante. Il faut savoir que nous ne sommes pas tous égaux à ce niveau. En effet, pour certains une hygiène bucco-dentaire plus approfondie est nécessaire, car naturellement leur salive est moins efficace.

Les solutions contre les dents jaunes

Lorsque les dents sont trop jaunes, on procède à ce qu’on appelle un blanchiment. Cette technique consiste à éliminer les dépôts jaunâtres présents à la surface des dents. Il existe différentes techniques de blanchiment des dents.

➜ Le blanchiment des dents à la maison

Dans le commerce on trouve des kits de blanchiment des dents. Plus précisément, vous avez le choix entre trois solutions :

  • Les bandes autocollantes : elles sont recouvertes d’un gel blanchissant. Ces bandes se posent sur les dents pendant plusieurs minutes par jour, et ce, durant deux à trois semaines.
  • Les gouttières : elles sont remplies d’un produit blanchissant. Il faut également les porter plusieurs minutes par jour pendant deux à trois semaines.
  • Le gel blanchissant : il s’appliquer au pinceau directement sur les dents jaunes.

Généralement ces kits sont à base de peroxyde d’hydrogène. Il faut être vigilant, car selon notre sensibilité, ils peuvent entrainer une irritation au niveau des gencives ou abîmer l’émail. Nous préconisons d’en discuter préalablement avec votre dentiste.

➜ Le blanchiment des dents par un dentiste

Il s’agit de la meilleure solution, puisque cela fait partie des compétences du dentiste. De plus, le résultat est immédiat. Par contre, le tarif est plus élevé. Là aussi il existe trois techniques différentes :

  • La technique au fauteuil : le dentiste applique sur les dents un gel blanchissant en ayant pris soin de protéger les gencives avec une digue chimique. En effet, le gel est fortement concentré en peroxyde d’hydrogène. Le procédé dure environ une heure.
  • La technique ambulatoire : le dentiste réalise une empreinte de votre mâchoire afin de concevoir une gouttière. Il fournit également un produit blanchissant. Ensuite, il faut porter la gouttière plusieurs heures par jour (ou durant la nuit) après avoir appliqué le produit dessus, et pendant 8 à 15 jours.
  • La technique mixte : mêle à la fois une phase au fauteuil et une phase avec gouttière. Cette technique est souvent plus efficace dans le temps.

➜ Le blanchiment des dents dans un bar à sourire

On trouve de plus en plus de bars à sourire. Dans ce genre d’établissement, le blanchiment s’effectue par l’intermédiaire d’une gouttière remplie d’un produit blanchissant que vous devez porter pendant 20 à 30 minutes en restant sous une lampe LED.

Le bar à sourire est plus économique que le traitement chez un dentiste, mais le résultat est moins probant puisque ces endroits sont tenus de ne pas utiliser un produit avec une concentration en peroxyde d’hydrogène supérieure à 0,01%.


Le dentifrice blanchissant : quelle efficacité ?

Pour réduire le jaunissement des dents, il existe des dentifrices blanchissants. Il faut savoir que de base, un dentifrice est conçu pour nettoyer les dents et éviter qu’elles se tachent. Cependant, l’efficacité n’est pas la même selon les dentifrices.

Ainsi, ceux qui sont à base de fluor sont reconnus comme plus efficaces pour lutter contre le blanchiment des dents.

C’est notamment le cas du dentifrice Nexera à base de fluor et de clous de girofles. Le fluor favorise le blanchiment des dents, tandis que les clous de girofles servent à rafraichir l’haleine et à réduire le risque d’infections grâce à leurs qualités d’antiseptiques et d’anti-inflammatoires.

Les dentifrices blanchissants sont surtout utilisés comme moyen de prévention. En effet, si vos dents sont trop jaunes, le dentifrice ne sera plus suffisant et il faudra procéder à l’une des solutions évoquées précédemment.

Notez également que l’excès de fluor est mauvais pour la santé, et ce genre de dentifrice est souvent déconseillé pour les enfants ou alors en très petite quantité et en veillant à ce qu’il n’avale pas le dentifrice.

Remèdes de grand-mère

Il existe différents remèdes de grand-mère pour blanchir les dents. La solution la plus efficace semble être le bicarbonate de soude. Il suffit de le saupoudrer sur le dentifrice et de se frotter les dents. On peut également réaliser un bain de bouche à base de bicarbonate de soude pour lutter contre la mauvaise haleine.

Toutefois, il ne faut pas en abuser et il est recommandé de ne pas dépasser deux à trois brossages par semaine avec du bicarbonate de soude. En effet, ce produit est abrasif et utilisé avec excès il abîme l’émail des dents.

On trouve également d’autres solutions comme le charbon végétal. Cependant, il semblerait que ce dernier n’est pas vraiment efficace en tant que blanchissant, il efface au mieux les taches les plus visibles, mais il ne permet pas de retrouver des dents blanches. De plus, il est également abrasif pour l’émail.

Le jus de citron est lui aussi peu recommandé. Si son acidité est plutôt efficace pour éliminer les tâches, elle est cependant néfaste pour l’émail des dents.

Vous l’aurez compris, nous recommandons de rester très vigilant face aux remèdes de grand-mère et autres produits miracles pour blanchir les dents, car une fois abîmé, l’émail ne se régénère pas. N’hésitez pas à demander l’avis de votre dentiste.

Conseils pour garder des dents blanches


Pour résumer, si vous voulez réduire au maximum le jaunissement des dents, commencez par maintenir une hygiène bucco-dentaire irréprochable. Lavez-vous les dents trois fois par jour, environ 30 minutes après chaque repas.

Utilisez une brosse à dents souple ou moyenne et évitez les brosses à dents rigides. Ne frottez pas trop rapidement, et veillez à bien brosser soigneusement chaque dent, de préférence en effectuant un mouvement circulaire. Vous pouvez utiliser un fil dentaire pour le nettoyage entre les dents, et n’oubliez pas de rincer avec de l’eau lorsque le brossage est terminé.

Changez votre brosse à dents quand les poils sont pliés, c’est-à-dire environ une fois par mois. Un bain de bouche peut également réduire le risque de jaunissement des dents.

Soyez également vigilant concernant votre alimentation. Réduisez la consommation de produits alimentaires comme le café, le thé, les aliments contenant des produits chimiques tâchant, mais aussi le tabac. De même, certains dicaments peuvent aussi jaunir les dents.