Mauvaise haleine : que faire ?

Dans le langage courant, l’haleine désigne l’odeur dégagée par la bouche. En réalité, l’haleine est un mélange gazeux composé d’air, de gaz carbonique et d’autres molécules. Ce mélange est expulsé au départ par les poumons au moment de l’expiration et viennent s’ajouter d’autres molécules situées entre les poumons et l’extérieur de la bouche, dont les odeurs buccales.

Ces dernières peuvent provenir de différents endroits de la bouche : salive, dents, langue. Mais de base, l’haleine expulsée par les poumons peut avoir une odeur. Dans tous les cas, lorsque l’haleine renvoie une odeur désagréable, on parle de mauvaise haleine, également appelée halitose.

La mauvaise haleine est désagréable pour le voisinage et peut devenir très gênante pour la personne, surtout dans les cas les plus extrêmes. Toutefois il faut distinguer la mauvaise haleine éphémère de celle qui revient régulièrement.

Nous avons conçu ce guide pour comprendre en détail les causes de la mauvaise haleine et pour vous proposer des conseils et des solutions afin de lutter contre ces mauvaises odeurs.

Les causes de la mauvaise haleine

Comme souligné en introduction, les causes peuvent être diverses. Il faut notamment distinguer les odeurs qui émanent des poumons et celles provenant de la bouche ou du nez.

Lorsque l’haleine provient directement de l’air expulsé par les poumons, la principale cause est l’alimentation. Plus précisément, certains aliments dégagent une odeur forte au moment de leur digestion. On pense naturellement à l’ail, mais aussi au café, aux oignons, aux aliments riches en protéines, au thé…

L’alcool et le tabac favorisent également l’halitose, tout comme certains dicaments et certaines affections et maladies (bronchite, trouble du foie, diabète, reflux gastro-œsophagien, maladie rénale…).

Dans tous les cas, lorsque la mauvaise haleine provient directement des poumons elle résulte de substances volatiles odorantes présentes dans le sang avant d’atteindre les poumons et dont la cause est l’une de celles citées ci-dessus.

Cependant, dans plus de 80% des cas, la mauvaise haleine provient de la bouche. Plusieurs éléments peuvent entrainer cette forme d’halitose :

  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire : bactéries qui prolifèrent sur des restes alimentaires au niveau des dents, de la langue ou de la gencive.
  • Une affection buccale : caries, gingivite, abcès, inflammations, infections, aphtes.
  • Sécheresse de la bouche (manque de salive) : tabac, alcool, déshydratation, médicaments, respiration par la bouche…
  • Une affection des sinus ou une obstruction nasale : sinusite…
  • Hormones : pendant la grossesse, l’augmentation du taux d’hormone peut accroître la production de plaque dentaire, favorisant le risque de colonisation par les bactéries.

Que faire contre la mauvaise haleine ? Les gestes de base

Premièrement, assurez-vous que vous avez réellement une mauvaise haleine, car certains individus croient qu’ils souffrent d’halitose alors que ça n’est pas le cas.

Si la fixation persiste alors que votre entourage, le médecin et le dentiste vous disent le contraire, c’est que votre êtes halitophobe, autrement dit vous craignez tellement d’avoir une mauvaise haleine que vous êtes persuadé que c’est le cas.

Pour vérifier si on a une mauvaise haleine on peut se fier aux réactions de notre entourage (éloignement ou grimace quand on ouvre la bouche). N’hésitez pas à poser la question si vous avez un doute. Sinon, vous pouvez lécher l’intérieur de votre poignet avec le dos de votre langue, attendre que la salive sèche, puis sentir. Si l’odeur est désagréable, vous avez mauvaise haleine.

Plus de 80% des cas de mauvaise haleine proviennent d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Prendre soin de notre hygiène bucco-dentaire est donc un geste de base pour conserver une bonne haleine. Naturellement cela passe par un brossage des dents après chaque repas. Ce brossage doit être réalisé soigneusement en essayant de nettoyer toutes les dents, ainsi que la langue.

Vous pouvez compléter le brossage des dents par un bain de bouche en utilisant un produit spécifique, généralement à base d’antiseptiques afin de détruire un maximum de bactéries.

De même, la mauvaise haleine peut être traitée ou diminuée en limitant la consommation de certains produits : aliments (ails, café…), alcool, tabac.

Il existe aussi certaines solutions pour camoufler temporairement la mauvaise haleine. Nous pensons notamment aux chewing-gums, aux pastilles et autres confiseries permettant de rafraichir l’haleine et diffusant une odeur agréable. Cependant, une fois les effets de la confiserie terminés, l’halitose risque de revenir puisqu’on ne traite pas le problème, on le dissimule.

L’halitose peut également provenir d’une trop forte acidité gastrique. En luttant contre cette acidité, on réduit donc la mauvaise haleine. De même si la mauvaise haleine provient d’une affection ou d’une maladie, il faut essayer de la soigner pour supprimer la mauvaise haleine.

Remèdes et méthodes naturelles

Le bicarbonate de soude est une solution naturelle permettant de réduire la mauvaise haleine. En l’utilisant directement sur la brosse à dents, il permet non seulement de nettoyer plus en profondeur les dents, mais il réduit aussi les mauvaises odeurs.

Nous recommandons également de prendre un bain de bouche en mélangeant une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau.

Il est également recommandé de boire régulièrement de l’eau. Non seulement cela permet de nettoyer la bouche, mais aussi de l’hydrater et donc de favoriser le bon fonctionnement de la salive. De plus, est indispensable pour le fonctionnement de notre corps, et il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire.

Certains aliments seraient également susceptibles de réduire la mauvaise haleine : persil, fenouil, algues, clou de girofle, orange, jus de citron, vinaigre de cidre… Les effets dépendent de chaque cas.

Un dentifrice peut-il aider à maintenir une haleine fraiche ? 

Le dentifrice est le premier allier contre la mauvaise haleine. Plus précisément, le brossage de dent est indispensable pour lutter contre l’halitose et plus largement pour conserver une bonne hygiène bucco-dentaire. Le brossage de dents doit être réalisé trois fois par jour : le matin après le petit déjeuner, le midi après le déjeuner et le soir avant d’aller se coucher.

Le choix du dentifrice n’est pas à négliger. Certains sont notamment spécialisés pour maintenir plus facilement une haleine fraiche. A ce titre, le dentifrice Nexera aux clous de girofle est conçu à la fois pour blanchir les dents et pour obtenir une haleine plus fraiche.

Il faut savoir que le clou de girofle est réputé pour être un antiseptique naturel et qu’il favorise la destruction des bactéries présentes dans la bouche et notamment celles responsables de la mauvaise haleine. Ce dentifrice contient aussi du fluor qui favorise la blancheur des dents et lutte contre les caries.

Le bain de bouche : efficace contre la mauvaise haleine ?

Le bain de bouche aide à réduire la mauvaise haleine, mais ne se suffit pas à lui seul. En effet, vous pouvez faire régulièrement un bain de bouche, si vous avez une mauvaise hygiène bucco-dentaire, la mauvaise haleine persistera.

Nous recommandons de choisir un bain de bouche à base d’antiseptiques, car en plus de délivrer une odeur agréable et de rafraichir la bouche, il lutte contre les bactéries.

Sinon, comme nous l’avons vu plus haut, un bain de bouche à base de bicarbonate de soude et d’eau est une solution efficace, naturelle et à petit prix.

Quelques mots sur la mauvaise haleine chez l'enfant

Au niveau de la mauvaise haleine chez l’enfant on retrouve les causes citées précédemment et notamment la mauvaise hygiène bucco-dentaire. Si votre enfant souffre d’halitose, prenez rendez-vous chez un dentiste. Lui seul est à même d’identifier la cause exacte et de fournir les conseils et les solutions pour remédier à cette mauvaise haleine.

Chez les enfants, on trouve également des causes plus rares chez l’adulte et notamment une inflammation des amygdales qui peut nécessiter une amygdalectomie lorsque l’inflammation gêne la respiration et la déglutition. De même, les enfants ont parfois tendance à respirer trop souvent par la bouche ce qui favorise la mauvaise haleine.

Idées reçues sur votre hygiène bucco-dentaire

L’hygiène bucco-dentaire souffre de plusieurs idées reçues auxquelles nous apportons des réponses :

  • Il faut privilégier les brosses à dents à poils durs : au contraire il est souvent recommandé de choisir des brosses à dents à poils souples, car elles sont moins agressives pour les gencives.
  • Plus on brosse rapidement, mieux c’est : là aussi c’est faux, car on risque également d’abimer la gencive. Il vaut mieux brosser délicatement, mais plus longtemps.
  • Les caries sont causées par les bonbons : oui et non, c’est-à-dire que les bonbons ne sont pas l’unique cause. Plus largement, le sucre est la première cause de carie. Du sucre on en retrouve dans de nombreux aliments et pas uniquement les bonbons. Et il faut préciser qu’avoir des caries n’est pas quelque chose de normal, car tout le monde n’en a pas.
  • Utiliser du citron pour blanchir les dents : certes l’acidité du citron permet de lutter contre les traces sur les dents, mais elle attaque également l’émail des dents, autrement dit la couche protectrice des dents. Il est donc déconseillé d’utiliser du citron pour blanchir les dents, ou alors très occasionnellement. Préférez le bicarbonate de soude, mais sans en abuser non plus, car lui aussi a tendance à attaquer l’émail.

Halitose, mauvaise haleine : n'hésitez pas à consulter

Quand on souffre de mauvaise haleine, la meilleure solution est d’aller voir son dentiste. Lui seul est capable d’identifier la cause et de vous indiquer quelles sont les solutions pour réduire votre halitose. D’ailleurs, il est recommandé de consulter son dentiste au moins une fois par an pour faire un état des lieux de la dentition.